dédicace

je dédie cet innocent récit

« aux sombres héros »

mais surtout

à celles qui leur rendent le sourire